Parcourir le Touquet le nez en l’air est la meilleure façon de découvrir des merveilles ! Du phare de la Canche à la Tour Paris-Plage, quelques détours suffisent pour dénicher des pépites architecturales insoupçonnées. De surprenantes façades Art Déco par exemple.

Phare de la Canche et Village Suisse

La déambulation commence donc au pied du phare, véritable bijou architectural de 57 mètres de haut. Conçu en 1947 par l’architecte Louis Quételart, ce monument vertigineux comporte 274 marches. Il offre une vue imprenable sur l’ensemble de la station. 

De là, quelques minutes à pied suffisent pour rejoindre l’Hôtel Westminster et son élégante façade Art Déco. Cap ensuite sur l’avenue Saint-Jean, en admirant au passage le Village Suisse, un îlot de trois chalets réalisés en 1905-1906 par l’architecte Paul Bertrand. Son rez-de-chaussée inspiré des châteaux du Moyen-Âge ne manquera pas d’étonner les curieux !

Un détour par Tata Ice

La promenade se poursuit ensuite en direction de l’Hôtel de Ville, en croisant au passage Monéjan et Le Roi d’Ys, deux villas typiques du style de l’architecte Anatole Bienaimé. 

Dans les environs, ne manquez surtout pas de rendre visite à Tata Ice ! Avec sa façade rose en forme de visage, cette surprenante villa mêle joyeusement Art Déco et influences cubistes. 

Bâti en 1929, l’hôtel de ville interpelle par ses dimensions massives. Il donne sur la rue Jean Monnet, que l’on peut emprunter pour rejoindre le boulevard de la plage. Toujours le nez en l’air, on admirera au passage Le Castel néo-médiéval d’Henri Valette, et bien-sûr le marché couvert.

Vous aimerez…

nos suggestions

Face à la mer

Dernière étape de ce périple, le front de mer du Touquet abrite lui aussi quelques remarquables villas. Par exemple, un îlot de quatre demeures familiales de la fin du XIXème siècle (Saint Augustin, Thalassa, Phébus et Borée). 

Saint Augustin, Thalassa, Phébus et Borée (à gauche)

Rendez-vous Place du Centenaire, pour conclure cette balade par un clin d’œil au plus célèbre monument de France. Inaugurée en 2017, la tour Paris-plage mesure 9,5 mètres. Elle est l’œuvre du sculpteur Alain Godon, et représente une tour Eiffel en sable, comme un trait d’union entre Paris et Le Touquet.