De la place du Centenaire, sur le front de mer, au Jardin des Arts situé à deux pas de la rue Saint-Jean, l’art est partout au Touquet-Paris-Plage.

Dotée d’un Musée d’art moderne et contemporain niché dans la forêt et de nombreuses galeries, la station inspire peintres, sculpteurs, photographes… depuis sa création.

C’est d’ailleurs Édouard Lévêque (1857-1936), peintre et écrivain touquettois, qui donne naissance à la célèbre appellation « Côte d’Opale ». Un hommage à la lumière si inspirante qui baigne le littoral.

“Y a-t-il dans la nature quelque chose qui possède cette diversité de coloration sans cesse changeante ? Oui, il y a l’opale, cette pierre précieuse aux tons laiteux, qui jette tour à tour la série des éclats de vert et de rouge. Qu’à la Côte d’Azur, la Côte d’Emeraude et la Côte d’Argent vienne s’ajouter désormais la Côte d’Opale, la nôtre !”

Édouard Lévêque, peintre touquettois, février 1911

Le Touquet-Paris-Plage, « perle de la Côte d’Opale », est donc par nature un paradis des arts. On croise dans la forêt, autour de la villa Way Side ou du parc des pins, des sculptures monumentales. Celle d’Albert Féraud par exemple, qui trône au beau milieu du Jardin des Arts

Le Jardin des Arts

En cœur de ville, ce sont les galeries d’art qui ont pignon sur rue. La galerie Birdie par exemple, située boulevard Daloz, est dédiée à Alain Godon, peintre et sculpteur dont le nom est étroitement lié à celui de la station. On y découvre notamment les reproductions entoilées de ses œuvres. Les originales sont à la Galerie 1bis-Godon, avenue du Verger. Saviez-vous que La Tour Paris-Plage, qui orne la place du Centenaire, est l’œuvre de cet artiste ?

Une villa pour un Musée

La Villa Way Side, située au cœur de la forêt, sert quant à elle d’écrin aux précieuses collections du Musée du Touquet-Paris-Plage. Cette élégante demeure de style anglo-normand, édifiée en 1927 par Henri-Léon Bloch, était initialement destinée à l’épouse de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique.

Sur les pelouses qui entourent la maison, les sculptures de Jean-Pierre Rives et d’Albert Féraud dialoguent harmonieusement avec les arbres environnants. À l’intérieur, les œuvres d’art prennent place dans les salons qui ont conservé leurs boiseries d’origine. Une atmosphère chaleureuse se dégage de ces lieux, propice à une expérience particulière entre le visiteur et l’art. 

Eugène Chigot, Femmes de pêcheurs scrutant l’horizon, 1894 |


© Musée du Touquet-Paris-Plage / Bruno Jagerschmidt

Dans les collections, on découvre les peintres qui ont admirablement su capter les lumières de la Côte d’Opale comme Eugène Boudin, Henri Le Sidaner ou Eugène Chigot par exemple. Sans oublier la fabuleuse collection de 344 portraits photographiques dédicacés de personnalités de la première moitié du XXème siècle. Les collections d’art moderne et contemporain rassemblent notamment Ladislas Kijno, Peter Klasen, ou encore Victor Vasarely… L’accrochage, régulièrement renouvelé, promet de belles découvertes à chaque nouvelle visite.

Sarah Bernhardt, La Mer, 1875 | © Musée du Touquet-Paris-Plage / Bruno Jagerschmidt

Le Musée du Touquet est aussi le lieu idéal pour découvrir l’art en famille. La sympathique équipe concocte toute l’année des activités originales pour éveiller la curiosité des plus jeunes.