Dès son ouverture au début du XXe siècle, le Casino du Touquet accueille de nombreux musiciens venus animer les soirées de la jeune station balnéaire. Elle est un lieu de villégiature pour les artistes en quête de repos. Un lieu d’inspiration ou de vie mondaine, fréquenté notamment par le compositeur Maurice Ravel.

C’est dans les bars de la station qu’un certain Lucien Ginsburg gagne sa vie en jouant du piano. Il fera bientôt une carrière exceptionnelle sous le nom de Serge Gainsbourg. C’est d’ailleurs sur le piano de Chez Flavio qu’il compose sa célèbre chanson « Le Poinçonneur des Lilas ». Le piano est toujours dans le restaurant, dont les fenêtres donnent sur le Parc des Pins où le kiosque à musique porte désormais son nom.

Si les notes de Gainsbourg ravivent un peu la nostalgie d’un âge qu’on dirait d’or, la musique au Touquet reste elle, bien présente. Elle rythme les quatre saisons au gré de festivals aux identités marquées, du baroque à l’électro en passant par le jazz.

“Au Touquet toutes les musiques sont présentes et toutes ont leur temps fort.”

Yvan Offroy, directeur et concepteur du Festival Les Pianos Folies

Une programmation éclectique au rythme des saisons

Les Nuits Baroques enchantent l’hiver et font revivre les opéras de Lully, les pièces de Molière ou les ballets.

Au printemps, place à la musique de chambre, avec le festival Musica Nigella. Les jeunes chefs d’orchestre, quant à eux, viennent s’exercer dans le cadre du Touquet International Music Masters (TIMM).

Les Pianos Folies sont désormais l’institution de la période estivale. Elles accueillent les plus grands pianistes internationaux, qui se retrouvent à Paris-Plage pour notre plus grand plaisir. Le jazz, quant à lui, rythme les vacances de Noël et d’été.

“Quand vient la fin de l’été, sur le sable”… le Touquet Music Beach balance le son, dans un événement unique qui rassemble les grands noms de la scène électro internationale.

Un langage universel

“À travers cette volonté culturelle, la musique tient une place de choix car elle est ce langage universel qui crée du lien social et réunit les générations”, conclut Yvan Offroy. “La ville a bien fait de miser sur la musique, qui est partout de nos jours. Tout se passe comme si, en entendant de la musique, notre cœur se tournait vers l’autre. Elle est comme une forme de poésie moderne. Venez vivre la musique au Touquet-Paris-Plage et partager vos émotions.”