Le Festival solidaire dédié à l’autisme

Samedi 10 et dimanche 11 juillet
Palais des Congrès – Place de l’Hermitage
Infos et billetterie en ligne
Billetterie en vente également à l’office du tourisme.

UN NOUVEAU TEMPS FORT MUSICAL S’INSTALLE EN JUILLET DANS LES HAUTS-DE-FRANCE

Autisme Info Service et le Touquet-Paris-Plage annoncent la création d’un grand festival musical et culturel, dédié à l’autisme. Cet événement solidaire est initié par Autisme Info Service, première plateforme nationale et gratuite d’écoute et de soutien pour les personnes autistes, leurs familles et leurs aidants, cofondée par Samuel Le Bihan et Florent Chapel.
Le Festival Touquether a pour ambition de rassembler artistes, personnalités, medias et public, autour d’une cause encore peu connue : l’autisme.
Ce festival permet de mobiliser toutes les énergies, de sensibiliser le grand public et de récolter des fonds pour continuer à accompagner les personnes avec autisme et leurs familles.
L’intégralité des bénéfices est reversée à Autisme Info Service et aux associations partenaires.

UNE AVANT-PREMIÈRE LES 10 & 11 JUILLET 2021

Ne manquez pas l’Avant-Première du festival Touquether, les 10 et 11 juillet 2021 au palais des congrès de la ville du Touquet-Paris-Plage.
Au programme, un concert exceptionnel composé de nombreux artistes de la scène musicale actuelle, ainsi qu’une projection de film gratuite, suivie d’un débat.

Samedi 10 juillet 2021

Un concert solidaire avec une programmation artistique haute en couleur.
Un concert composé d’artistes variés et engagés qui vous feront vivre un moment festif et solidaire.
Vous pourrez retrouver des artistes tels que Keziah Jones, VIDEOCLUB, Percujam ou encore Malik Djoudi.

Keziah Jones

Keziah Jones- copyright_ Laura Maris Cieplik
Keziah Jones – Copyright photo : Laura Maris Cieplik

Keziah Jones, c’est l’histoire d’un destin incroyable… Grâce à son single « Rythm Is Love », tube interplanétaire qui l’a fait passer des stations de métro aux plus grandes scènes, le chanteur compositeur et guitariste a sans cesse affiné son style unique à l’image de sa musique métissée.
Keziah Jones s’impose sur la scène internationale dès le début des années 90 comme un jeune bluesman au talent immense. Virtuose de la guitare électrique, il célèbre la fusion du blues et de la soul-funk dans un style musical très personnel qu’il baptise « blufunk ». Il ajoute à ce groove énergique des accents rock et quelques sonorités africaines, rapprochant ainsi les frontières entre le Nigeria où il est né et l’Angleterre où il a grandi. 
Fils spirituel de Jimi Hendrix, inspiré par la personnalité politique et morale du musicien Fela Kuti, par le jeu scénique de Prince, Keziah Jones cite « la musique est une force essentielle dans la vie ». 

L’inventeur du BluFunk revient en solo pour Touquether avec un répertoire toujours aussi réjouissant, pour clôturer cette première édition avec brio.

« La musique est une force essentielle dans la vie, je suis honoré de jouer au Festival Touquether pour soutenir avec vous la cause de l’Autisme. »

Malik Djoudi

Comptant parmi les meilleurs ambassadeurs de la pop francophone, Malik Djoudi affirme sa belle singularité, son magnétisme touchant et sa voix unique, faisant déjà de lui un chanteur moderne et important de l’époque, avec seulement deux albums à son actif.

Un dandy romantique, une voix qui flotte dans les airs d’une intensité mélodique des mots en français qu’il manie avec grâce et candeur, sur une trame électro pop envoûtante.

Sa vie est déjà riche en expériences en tant que compositeur de musique pour la télévision, le cinéma, la publicité en tant que chanteur.

Malik Djoudi 2 - (c) Marcel Hartmann @bandits vision
Malik Djoudi 2 – (c) Marcel Hartmann @bandits vision



Keren Ann

One Night Alone with Keren Ann

Keren Ann est une artiste, auteur, compositrice et interprète, qui a sorti 8 albums solo et dont des artistes aussi éclectiques qu’internationaux ont repris ou chanté ses morceaux : David Byrne, Iggy Pop, Luz Casal, Rosa Pasos, Anna Calvi, Jane Birkin, Henri Salvador ou Françoise Hardy…

En parallèle de ses albums et nombreuses tournées, elle travaille sur des bandes originales pour le cinéma (La femme la plus assassinée du monde de Franck Ribière entre autres) mais aussi pour le théâtre ou la danse contemporaine (Collaborations avec les chorégraphes Sharon Eyal ou Damien Jalet…) et a également écrit un l’Opéra Red Waters initialement joué en 2011 et actuellement en préparation pour une nouvelle performance en 2022.

Keren Ann a reçu plusieurs récompenses dont Le Grand Prix Sacem 2019 pour la chanson française et a été décorée Officier des Actes et des Lettres, Chevalier de l’ordre National du Mérite.

Elle a tourné dans le monde en solo, duo, trio ou full band, mais également avec des quatuors et des orchestres symphoniques.

Pendant le confinement Covid-19 en 2020, Keren Ann a réuni ses fans quotidiennement pour un livestream instagram pendant lesquels elle partageait de la musique, de la poésie mais aussi des lettres envoyées par le public à leurs êtres aimés.

Lors des concerts « One Night Alone » Keren Ann partage avec le public un moment de songwriting et de storytelling en revisitant des chansons de tout son répertoire.

Keren Ann ©Lior Keter
Keren Ann ©Lior Keter



VIDEOCLUB

‘Amour plastique’, ‘Roi’, ‘Enfance 80’ et ‘Euphories’ sont les hymnes du duo français VIDEOCLUB né en 2018. De Nantes à Mexico en passant par Paris et Madrid, les refrains de ces chansons retentissent et offrent à la jeunesse une bande son pop marquée par les années 80.

Videoclub – Adèle Castillon @Akatre

L’adolescente de 17 ans, Adèle Castillon, repérée sur grand écran dans un film de Dominique Farrugia (sous le même toit, 2017) connaît le succès avec sa chaîne YouTube lancée alors qu’elle n’a que 13 ans.

Aujourd’hui VIDEOCLUB explose les records d’écoutes : 160 millions sur Spotify et plus de 67 millions de vues sur Youtube pour leur clip Amour Plastique. Leur communauté Instagram frôle les 294 000 abonnés à ce jour.



Percujam

Percujam est un groupe de musique unique, composé de jeunes adultes autistes et de leurs éducateurs. Artistes de génie, ils sillonnent les scènes françaises et étrangères avec un répertoire entraînant aux textes poétiques et militants. 

Auteurs, compositeurs et interprètes, ils ont su tisser un lien unique avec le public, notamment grâce à des chansons rythmées, naviguant entre reggae, rock et rap, mais aussi grâce à des textes engagés teintés de poésie, d’autodérision et d’humanisme.

Ils ont fait vibrer de grandes scènes avec un répertoire qui suscite chaque fois l’enthousiasme avec des interprétations à la fois rigoureuses et inédites. Quel que soit le lieu ou le pays, une énergie incroyable et communicative se dégage à chacune de leurs prestations.

Percujam couleurs

Il y a quelques années,  ils donnaient une représentation exceptionnelle à l’Olympia. 

Avec trois albums à leur actif, ils ont attiré l’attention d’artistes de renom, tel que le groupe Tryo, dont ils ont fait la première partie, M, Calogero, Ben l’Oncle Soul…ou encore Grand Corps Malade. En 2018, un film a été consacré au groupe Percujam et le collectif bénéficie d’un engouement médiatique national et international ( Le Parisien, France Info, France Inter, France Musique, Time Out, France 2, C’est A Vous..). Un exemple prometteur pour redonner espoir.

Dimanche 11 juillet 2021

Projection gratuite et ouverte à tous du film “T’en fais pas, j’suis là” avec Samuel Le Bihan sera suivie d’un débat avec Samuel Le Bihan, comédien et co-fondateur d’Autisme Info Service, et Elizabeth Tchoungui, Présidente déléguée de la Fondation Orange, tous deux parents d’enfants autistes.

L’histoire :
Jonathan Rivière est avocat d’affaires et père absent de Gabriel, un enfant autiste de douze ans. Un fils dont il devra s’occuper après la rupture d’anévrisme de Sophie, sa maman. C’est là qu’il rencontre Marie, l’éducatrice qui suit son fils depuis des années. Celle-ci va s’employer à transformer cet homme égoïste en un père digne de ce nom.

Réalisation :
Pierre Isoard, avec Samuel Le Bihan (Jonathan Riviere), Lizzie Brocheré (Marie), Roman Villedieu (Gabriel), Sharif Andoura (Marc).

Le débat :
Ce film sera suivi d’une discussion en présence de Samuel Le Bihan et d’Elizabeth Tchoungui, tous les deux parents d’enfants autistes.

Ils partageront avec le public la réalité de leur quotidien, les solutions qu’ils ont pu mettre en place pour accompagner leurs enfants dans leur éducation, tant à l’école qu’à la maison.

Copyright : © 2020 Jérôme Prébois - France.tv Studio – FTV